Les fictions sonores que j’écoute [Schizein]

 

 

En parlant de la fiction Le Scénariste de Kradukman, j’avais abordé le fait que j’aimais les fictions sonores conçues uniquement pour le format audio. J’aime quand l’auteur utilise le son pour faire passer des idées qui ne fonctionneraient pas à l’écran. Je pense que c’est ce qui me séduit le plus dans Schizein de Destrokhorne.

schizein-banniere

 

Thriller psychologique, angoissant et prenant, Schizein maintient l’auditeur en haleine pendant les 5 épisodes qui composent la série. La qualité sonore est excellente. Sincèrement, l’introduction de l’épisode 01 m’a scotché le casque aux oreilles. C’est simple, propre et bien joué ! L’ambiance s’installe progressivement et on découvre ce qu’il se passe dans la tête de Simon, le « héros ». La moitié du premier épisode correspond au vrai début de l’histoire, à ce moment la technique change un tout petit peu à ce moment (il manque un léger travail sur le panning, à mon humble avis) mais on oublie vite tant on est happé par le scénario. En nous plaçant au coeur de l’intrigue, dans la tête de Simon, Destrokhorne aborde de manière exceptionnelle la « Folie » qu’on ne peut pas simplement voir.

Schizein est donc une création qui marque et donne des idées de réalisation vers laquelle la saga MP3 doit se pencher davantage. Cette fiction rejoint la liste, très courte, des sagas que je prends plaisir à réécouter ! Bravo !

 

 

 
20 Kudos
Ne
bougez
pas!