Bye bye Soundcloud !

cloud-computing-orangeAlors voilà, je viens de décider que je n’allais pas renouveler mon abonnement SoundCloud Pro. Je n’ai pas grand chose à dire contre SC pourtant. Il a toujours été très efficace, propre et m’a permis pendant 6 ans de poster mes créations, de les publier sur mes sites avec un player plutôt sympa, le tout facilement configurable et accessible par application sur téléphone. J’ai environ 200 abonnés qui y suivent mes publications, et cela totalise un ensemble de 37 000 écoutes (ce qui me paraît toujours aussi énorme). J’entends les reproches qui lui sont souvent faits, mais à vrai dire, il n’y a qu’une seule raison qui me fait quitter le service. Son prix. 99€ par an.

J’ai fini par comprendre que cela faisait trop. Trop pour avoir le droit de mettre du contenu en ligne alors qu’il est déjà hébergé sur ce site que je paye aussi. Trop par rapport à l’idée que je me fais encore et toujours d’internet, pouvoir partager des trucs (cools ?) avec tous et gratuitement. Trop par rapport à d’autres services bien plus complets et gratuits !

C’est donc l’heure des adieux. Le 22 décembre, mon compte passera en compte « free » et je pense qu’une grande partie des données postées dessus vont disparaître. Mais toutes les précautions ont été prises et le but de cet article est aussi de vous montrer ce qui est mis en place pour remplacer le nuage orange !

Tout d’abord, le player embarqué sur mes sites est remplacé par une playlist Youtube où je m’amuse depuis quelques mois à mettre mes fictions avec une pochette-vidéo (Le Vaisseau). Je sais, les puristes crieront au scandale. Publier de l’audio sur Youtube ! Bouuuuuh ! A cela je réponds que cela ne les concerne pas, ils ne sont pas le public cible Mes écoutes Youtube décollent depuis 1 an et ont atteint la fameuse barre des 37 000 écoutes hier (d’où ma remise en question !), j’ai toujours considéré mes sites webs comme une publicité pour mes projets mais rarement comme un lieu d’écoute. La playlist permet la découverte via le site, et laisse libre choix à l’auditeur. Il peut continuer à écouter sur Youtube et via l’application portable. Il peut aussi la snober complètement et se diriger vers les liens de téléchargement pour les récupérer sur son baladeur, télécharger les podcasts… C’est exactement de cette dernière manière que j’écoute moi même les podcasts. Jamais sur Youtube. Cependant, il y a un coté générationnel qu’on ne peut pas négliger avec Youtube et la publication de mes fictions à cet endroit permet de toucher un nouveau public. Ce qui est cool !

J’ai aussi créé un compte Bandcamp que je ne connaissais que de loin. Je m’aperçois que c’est un excellent service qui m’a permis de poster les épisodes de la fictions « Le Vaisseau » en qualité Wav et qui permet aux auditeurs de la télécharger dans la qualité de leur choix (du mp3 basique au .wav en passant par du .flac, du . ogg…)

Enfin, et pas des moindres, l’intégralité de mes fictions est disponible au format podcast grâce au super boulot de PodCloud (et les discussions avec leur équipe m’ont aussi motivé pour le changement !). Pour ne pas surcharger cet article de liens, vous pourrez retrouver tout cela sur la page Télécharger les épisodes de ce site.

C’est tout. J’espère que toutes ces décisions ne vous feront pas fuir de ce site et de mes créations !

 
18 Kudos
Ne
bougez
pas!