what-is-reverb

Le genre de gars qui doit se tirer une balle dans le pied en visant une canette située à 500 mètres au fond de son jardin…

Après l’article sur le bruit de fond de l’autre jour, je continue sur ma lancée pour parler d’un autre gros problème lors des enregistrements, la réverbération. Elle correspond au réflexions du son sur les différentes surfaces de la pièce où vous enregistrez et risque de noyer votre signal d’origine, ou, comme le dit si bien Wikipédia :

La réverbération est la persistance du son dans un lieu après l’interruption de la source sonore. La réverbération est le mélange d’une quantité de réflexions directes et indirectes donnant un son confus qui décroît progressivement.

Bref, de la même manière qu’on peut ajouter une réverbération à ses enregistrements pour donner de la profondeur ou illustrer un lieu particulier, on peut se demander s’il est possible de dé-réverbérer ses enregistrements.

La meilleur solution est évidemment de faire très attention aux conditions d’enregistrement, en studio on utilise dans la cabine des matériaux très absorbants et des formes particulières des murs. Mais ici je parle d’enregistrements amateurs et donc de solutions plus accessibles. Beaucoup des ami(e)s de la sagasphère utilisent la couette pour s’enregistrer dessous, ou le placard aménagé recouvert de mousse et ces solutions sont assez bonnes au niveau du rendu. Personnellement, je n’arrive pas à enregistrer correctement sous la couette et je n’ai pas de placard (boooouh). J’utilise depuis 2 ans un filtre anti-bruit que je place face à ma bibliothèque pour « limiter la casse », ce n’est absolument pas parfait et dès que mes enregistrements nécessitent que je crie un peu, la réverb de pièce revient au galop.

deverberateLa seconde partie du travail consiste à diminuer cette réverbération après l’enregistrement, de la même manière que dans l’article sur le bruit de fond, on peut utiliser un noise-gate. Comme les réflexions arrivent un peu après le signal de départ et qu’elles sont plus faibles, on peut les empêcher de passer avec une porte. Je crois que c’est (en partie) sur ce même principe que fonctionne le logiciel que je teste aujourd’hui. Il s’agit de DeVerberate de chez Acon Digital, je teste la version de démo qui est complète mais limitée à 30 jours. La version complète, elle, coûte quand même 99$.

J’ai commencé par un simple clap de mains et utilisé le pré-réglage « Reduce Ambiance » du plugin. Comme sur mes autres tests, je place deux fichiers, l’un modifié, l’autre non, dans un ordre aléatoire pour que vous écoutiez sans savoir ce que vous allez écouter.

Avec puis Sans.

 

Ensuite la même chose en sifflant. Sans puis Avec.

 

Evidemment, l’idée est quand même de tester tout cela sur des voix. J’ai utilisé la même réplique en étant soit proche, soit éloigné de mon SC-450.

 

1 : Sans. 2 : Avec. 3 : Avec. 4 : Sans.

Je pense que cela joue sur le Gate car on entend que le bruit de fond est lui même atténué entre les mots, le résultat est un peu gênant à l’oreille mais en appliquant ensuite une réverb controlée ou une ambiance de fond, on casse cette réverbération qui nous fait parfois sortir de l’histoire tant on a l’impression que l’acteur s’est enregistré dans ses toilettes. Après plusieurs tests, je ne sais pas si je suis hyper convaincu par le logiciel. Effectivement on perd une partie de la réverb mais aussi une partie du signal de départ (le plugin semble jouer sur l’égalisation aussi) et le son est « moins bon ». Il faut que je teste à nouveau avec différents micros et en essayant de doser les réglages moi même sur le plugin. Sans puis Avec

 

En parlant de toilettes, j’ai aussi fait ce test. Le premier normal, le second avec le plugin, sur le troisième, j’ai modifié les réglages du preset pour abîmer volontairement le son (il devient un peu métallique).

 

Voilà, ça fonctionne, mais je ne suis pas convaincu au point d’investir dans le logiciel. Il faut encore que je teste en « vrai » dans un épisode après avoir reçu une voix enregistrée dans de mauvaises conditions et en essayant de l’intégrer à des voix enregistrées dans de bonnes conditions.

 
14 Kudos
Ne
bougez
pas!