hongmeow02Il y a quelques années, Eva m’a offert la ré-édition d’un appareil photo vintage mythique : le Diana F+. C’est un appareil argentique (donc à pellicule) qui utilise des films de 120mm (pas le film classique de vos anciens appareils photos). C’est ce que l’on appelait à l’époque un toy-caméra mais cet appareil est devenu assez rapidement une référence artistique à cause des « erreurs » créées par son objectif de faible qualité. Le grain et le vignettage (bords noirs sur les photos) donnant un cachet sympa aux photos une fois tirées. Le film très fragile quand on le sort de l’appareil est souvent voilé car mal embobiné et prend la lumière (sur la photo 6, par exemple) ce qui donne des effets très … ben, moi j’adore en tout cas mais je connais des personnes qui détestent

Cet appareil ne prend pas de place et est tout léger ce qui fait que je l’emmène partout et l’utilise très souvent, les tirages se faisant à Paris chez Négatif Plus.

Les 3 premières photos datent d’août 2011 soit un an avant le début d’ADN 2082. Ce sont elles qui m’ont servi pour lancer la création de l’univers de la série. Beaucoup de ces photos sont à l’origine de certains épisodes, comme par exemple celle du lac aux lotus d’Ueno Park à Tokyo pour l’épisode 05 ou bien les oeuvres de Giuseppe Penone dans le parc du château de Versailles pour les symbiot’s de l’épisode 06. Parfois au contraire, les photos sont prises pour correspondre à une scène bien précise (celles de Nantes et de Paris au MNHN).

 
16 Kudos
Ne
bougez
pas!