C’est super marrant en ce moment sur internet. Je vois passer des dizaines d’articles avec des titres incroyables, du genre « Le podcast, le futur de la radio », « La fiction sonore, le nouveau capteur d’audience » ou encore « L’écoute de podcast pourrait remplacer celle des séries TVs »… Je ne peux m’empêcher de penser à « La VR, le futur du jeu vidéo » ou « Le cinéma 3D, bientôt la seule façon de profiter d’un film » pour l’effet d’annonce proposé par ces articles qui sont  bien souvent (si ce n’est à chaque fois) une publicité vaguement dissimulée pour des « grands groupes » qui se lancent avec 15 ans de retard dans ce type de création.

Parce que, effectivement, la différence avec la 3D et la VR, c’est que le podcast existe vraiment et convainc depuis des années les auditeurs sur internet. Si je suis persuadé aujourd’hui que ce moyen de communication va perdurer et attirer de nouvelles oreilles, je suis bien moins certain que ce type d’article soit favorable aux sociétés qui les écrivent. À force de tambouriner la hype, on fini clairement par survendre son produit.

Ces sociétés qui clament haut et fort être « le réseau podcast nouvelle génération » ou « la voix de vos envies » sont elles réellement convaincues et engagées ou profitent-elles de la période de quelques années restantes pour vendre un max avant que leur propre flan ne retombe ?

Oui, je sais ce que vous vous dites. Je suis un amateur qui fournit gratuitement des bidouillages sur internet. Facile alors, du fond de sa couette, de critiquer des sociétés qui versent des salaires à des professionnels (qui mangent grâce à cela) pour le faire en mieux. Ça ferait presque un peu aigri. Et bien sachez que je ne le suis pas, aigri. Je pose la question sincèrement.

Je suis ouvert à toute réponse dans les commentaires !

 
3 Kudos
Ne
bougez
pas!