Au début de l’été, j’ai été contacté par Richoult pour participer avec lui à un projet audio. Il avait une très bonne idée pour un pitch de fiction spatiale et avait envie de partager avec moi l’écriture du script. De cette collaboration est sorti aujourd’hui « CINQ », un mono spatial de 24 minutes publié dans le cadre de la Saga de l’été.

CINQban

En quelques jours de travail, nous avons écrit à 4 mains un scénario de type « huis-clos » qui ne pourrait fonctionner qu’à 2 conditions :

  • Voir le rôle principal assuré par un acteur capable de faire passer plusieurs émotions en un temps assez court
  • Avoir un montage rythmé malgré un scénario uniquement basé sur long monologue

Comme ma participation s’arrêtait à l’écriture (et une figuration clin d’oeil), je n’ai découvert le mono qu’il y a 2 jours et c’est avec un immense plaisir que j’ai entendu que l’ensemble fonctionnait à la perfection. D’abord parce que DestroKhorne tient le rôle principal avec justesse du début à la fin du mono, il crée une véritable empathie chez l’auditeur pour ce malheureux « Martin » et j’ai sincèrement eu peur pour lui pendant tout le déroulement de l’histoire. Ensuite parce que Richoult est un grand réalisateur, il dévoile dans ce mono une facette de créateur que je ne lui connaissais pas encore, le mono est monté de manière à respecter avec la plus grande attention les cinq étapes du deuil par lesquelles Martin va passer, l’idée d’écriture était à la fois très simple mais aussi très difficile à faire passer. Les pauses volontaires dans le montage entre chacune de ces étapes laissent le temps à l’auditeur de penser, de ressentir, de se mettre à la place de Martin. C’est un excellent travail de montage/mixage auquel il faut ajouter les excellentes musiques de Niala’Kil composées pour et sur le mono. Un plaisir pour les oreilles.

Le tout est présenté sur un site sobre et joli, réalisé par Richoult qui a vraiment fait un gros boulot sur l’ensemble de ce projet : http://cinq.teamjavras.fr/

Un grand merci à Richoult de m’avoir donné l’occasion de tester pour la première fois le rôle de scénariste sans être impliqué dans la suite du projet. C’est une bonne découverte qui me donne envie de tenter à nouveau l’expérience !

 
3 Kudos
Ne
bougez
pas!