Aller au contenu

A Propos

Studio TJP

Le terme “studio” est certainement un peu exagéré, on pourrait plutôt parler de “salon” ou “bureau” pour décrire l’endroit où j’écris, enregistre, mixe et compose les musiques de mes fictions depuis le début des années 2000. Cependant, avec le temps, j’ai acquis un peu d’expérience et pas mal de matériel et c’est pour cette raison que j’écris Studio TJP, puis parce que ça claque un peu plus aussi…

Dessin de Justine Green

François TJP

Je suis né en 1982, l’année de Blade Runner et de The Thing, je ne les ai pas vu à ce moment là mais pourtant ces deux films m’ont beaucoup marqué et ont créé une grande partie de mon imaginaire. En réalité quand j’étais enfant, on n’avait pas la télé à la maison et à l’époque j’écoutais de nombreux contes audio et des vinyles des films Disney. Ca doit être pour cela que le format audio m’a toujours plu. D’ailleurs, il m’attirait tellement qu’en 2010 (après presque 10 ans à faire de la MAO en amateur) je me suis lancé dans la réalisation de ma première fiction sonore, L’appartement.

Bande démo – François TJP – Mai 2022 – Version Longue

Tutoriels

Dès l’ouverture du blog, j’ai écrit et publié des articles “tutoriels”. Pour les partager à qui voudrait les entendre mais aussi pour conserver une trace, une mémoire décentralisée, de ma façon de travailler à un certain moment.

En 2020, j’ai décidé de créer une fiction tutoriel pour laquelle je rédigerais une série d’article présentant toutes les étapes de création, de A à Z. Aujourd’hui, 9 des 32 articles sont publiés, il reste encore pas mal de travail ^^’

Revue d’été

Chaque été, je publie une série d’articles sur les fictions sonores que j’ai écoutées et aimées pendant l’année. Pour retrouver cette sélection, cliquez sur le lien ci-dessous.

Bruitages

J’utilise beaucoup de bruitages trouvés sur le web pour mes création (Freesound est une vraie mine d’or par exemple) mais parfois j’enregistre les miens. Comme je me dis qu’ils peuvent servir aux autres, je les ai mis à disposition sur ce site. Il sont gratuits et en licence libre, mais n’hésitez pas à me faire écouter ce que vous aurez fait avec !